Sous l'emprise du capital - couverture
Collection Marxismes

Sous l’empire du capital

L’impérialisme aujourd’hui

« Sous l’empire du capital est un livre écrit de façon intelligible. Le style est clair et précis. L’analyse est approfondie, systématique, rigoureuse, complète et cohérente », Renán Vega Cantor, Herramienta.

Quelles sont les différences entre l’impérialisme classique et l’impérialisme du 21e siècle ? Comment les formes de la domination impériale ont-elles été transformées après la Seconde Guerre mondiale ?

Le renouveau de l’intérêt pour l’étude de l’impérialisme a modifié le débat sur la mondialisation, lequel a été pendant toute une période concentré sur le néolibéralisme. Un concept développé par les principaux théoriciens marxistes du 20e siècle – qui a connu une large diffusion au cours des années 1970 – attire à nouveau l’attention du fait de l’aggravation de la crise des pays de la périphérie, de la multiplication des conflits armés, de la concurrence mortifère entre les firmes multinationales, de la crise financière et écologique.

La notion d’impérialisme conceptualise deux types de questions : d’une part, les rapports de domination en vigueur entre les capitalistes du centre et les peuples de la périphérie et, d’autre part, les liens qui prévalent entre les grandes puissances impérialistes elles-mêmes. Cette théorie est-elle toujours actuelle ? En quoi peut-elle contribuer à éclairer la réalité contemporaine ?

Ce livre répond à ces questions en analysant le rôle singulier de gendarme des États-Unis et en étudiant les nouveaux mécanismes géopolitiques engendrés par les différents partenariats économiques internationaux. Il décrit l’impact de ces changements sur les rapports de pouvoir et sur ​​l’exploitation des ressources des pays de la périphérie. L’auteur conteste les interprétations classiques et propose une relecture des controverses marxistes de l’impérialisme. Il aborde les théories actuelles sur l’enchaînement de l’« hégémonie » et du « déclin » des États-Unis en comparaison avec l’essor de la Chine. Il étudie l’hypothèse de la formation d’un Empire transnational décentralisée.

L’impérialisme contemporain est analysé à la lumière des récentes transformations des classes dominantes, du rôle de l’État et de l’idéologie.

Traduit du castillan (Argentine) par Lucile Daumas.

  • 264 pages
  • Prix : 24,95 $ | 24 € | PDF 18,99 $
  • Format : 15,24 x 22,86 cm
  • Août 2013
  • ISBN 978-2-924327-04-3
  • KATZ, Claudio

    L’économiste argentin Claudio Katz est chercheur au Conseil national de la science et de la technologie (CNCT) et enseigne à l’Université de Buenos Aires. Il a, entre autres, publié From Feudalism to Capitalism. Marxian Theories of Class Struggle and Social Change (Greenwood Press, 1989), Neoliberalismo Neodesarrollismo Socialismo (Batalla de ID, 2000) et Las Disyuntivas de La Izquierda En America Latina (Ediciones Luxemburg, 2008).